Un article

PPMS - Consignes

Par CELINE MONTAGUTPublié le 07 févr. 2011 à 13:34 ♦ Mis à jour le 07 févr. 2011 à 13:52

Parallèlement au dispositif d’alerte incendie, l’établissement s’est doté d’un Plan particulier de mise en sûreté (PPMS) en cas de risque majeur.


CONSIGNES A SUIVRE

 

L’ensemble des personnels de la communauté scolaire est concerné par :

 Le Plan particulier de mise en sûreté en cas de risque majeur (PPMS).

 Il a pour objet de soustraire les personnes aux phénomènes extérieurs dangereux qu’ils soient visibles ou invisibles.

 Il doit être suivi immédiatement par tous.

 Chacun doit être, en cas de crise, le guide et le modèle auprès des élèves.

 La mise en place d’un Plan de mise en sûreté prévaut sur toutes les autres fonctions.

 Des Mallettes de première urgence (MPU) sont placées dans chaque zone de mise à l’abri et gérées par la personne ressource.

 Les documents et le matériel nécessaires à la mise en œuvre du Plan particulier de mise en sûreté sont dans ces Mallettes de première urgence.

 La sécurité de tous

dépend du comportement de chacun.

 

Si vous accompagnez un groupe à l’extérieur, il vous appartient de respecter et faire respecter les consignes du PPMS du lieu où vous vous trouvez

 

EN CAS D’ACCIDENT MAJEUR NECESSITANT LA MISE A L’ABRI

A L’AUDITION DU SIGNAL D’ALERTE PARTICULIER AU PPMS

 ·         Si vous avez des élèves en responsabilité, faites-les rentrer dans un bâtiment en dur et gardez-les ; portez  secours si besoin

 ·         Si vous faites partie de la cellule de crise, rendez-vous immédiatement sur le lieu de celle-ci.

 Consignes pour l’encadrement des élèves :

 

Ø  Rassurez-les.

Ø  Dès l’entrée dans le lieu de mise à l’abri, faites-le leur aménager (fenêtres fermées, tables et chaises empilées et mises sur les côtés pour faire de l’espace si nécessaire).

Ø  Faites asseoir les élèves bien regroupés par classe (pas de mélange d’élèves) loin des fenêtres en exigeant du calme et de la discipline.

Ø  Interdisez l’usage du téléphone portable, voire exigez des élèves qu’ils vous confient leur appareil jusqu’à la fin de l’alerte ;

Ø  Faites un appel rigoureux (possibilité de transmission des données à la Préfecture), renseignez-vous auprès des présents de toute absence inattendue et complétez le formulaire de bilan des effectifs

Ø  Etablissez la liste des blessés

Ø  Ces deux listes doivent être tenues à la disposition de la personne ressource.

 Les consignes précédentes doivent être très rapidement exécutées.

 

Ø  Organisez et gérez l’attente de fin de crise dans le calme

Ø  Si nécessaire, procédez au calfeutrage avec le matériel fourni par la personne ressource.

Ø  Complétez la FICHE BILAN qui vous sera remise par la personne ressource

Ø  Filtrez les informations en provenance de la cellule de crise.

Ø  La fin d’alerte sera décidée par le Directeur de crise de l’établissement.

Types de risques majeurs

 

Les risques majeurs sont regroupés en 3 familles ; l’établissement est concerné par chacune d’elles :

·         Risques naturels liés à la météo : tempête, vent violent,…

·         Risques technologiques : risque nucléaire lié à la centrale de Golfech,…

·         Risques liés au transport de marchandises dangereuses.

 L’alerte

 ·         Alerte et fin d’alerte :

En cas de risque, l’alerte est déclenchée par le préfet, par le maire ou directement par le directeur ou le chef d’établissement.

·         France Inter est la radio diffusant les informations officielles concernant la crise et la fin d’alerte.

·         Le déroulement du plan de crise est coordonné par le chef d’établissement qui collecte les informations nécessaires au suivi et au contrôle des actions engagées ; il rend compte aux autorités.

 La mise en sûreté

 ·         Moyens matériels :

o   Dans chaque lieu stratégique une Mallette de première urgence est à disposition.

o   Son contenu permet la sécurisation du lieu, l’organisation de la vie, l’apport des premiers secours dans l’attente de la fin de l’alerte.

·         Moyens humains :

o    Tous les personnels de l’établissement contribuent à la réalisation du plan ainsi que tous les élèves selon leurs possibilités et/ou leurs compétences.

Page 1 / 1

haut de page